Skip to main content

La classe inversée est une approche pédagogique développée dans les années 90, qui, comme son nom l’indique, inverse les rôles traditionnels d’apprentissage : « les cours à la maison et les devoirs en classe ». Très pratiquée aux États-Unis et au Canada, la pédagogie inversée peine encore à s’installer en France, et ce, malgré les bénéfices que cette méthode semble apporter aux différentes parties prenantes — élèves comme professeurs.

Qu’est-ce que la pédagogie inversée

La pédagogie inversée, que l’on nomme également classe inversée, fait référence à une manière singulière de penser l’enseignement et l’apprentissage. Ce modèle s’oppose au système dit traditionnel qui place l’enseignant au cœur du processus pédagogique.

En effet, au sein du système traditionnel, l’enseignant délivre son cours — ou sa conférence — et donne, à la fin, des devoirs (lectures, exercices, exposés…) à faire en dehors de la classe, avec, souvent, peu de conseils directs.

Ce fonctionnement est à l’opposé d’une classe inversée qui prône quant à elle une pédagogie plus active en plaçant l’élève au cœur de l’enseignement. Pour ce faire, l’élève dispose chez lui du cours (vidéos enregistrées, lectures diverses, etc.), réservant ainsi le temps de classe aux discussions, aux échanges personnalisés et aux exercices interactifs… Le tout sous la direction et l’accompagnement du corps professoral présent et disponible pour répondre aux besoins des élèves et aux divers questionnements.

En quoi l’apprentissage inversé est-il efficace?

La classe inversée est bénéfique à bien des égards. Elle accroît notamment l’expérience en classe de différentes manières.

  1. La pédagogie inversée permet aux étudiants de suivre les cours à leur propre rythme. En effet, lorsqu’une notion est jugée difficile, l’élève peut la revoir indéfiniment, là où dans un système traditionnel, celui-ci est tributaire du bon vouloir du professeur.
  2. La pédagogie inversée utilise l’enseignant comme ressource. Au sein des environnements de classe traditionnels, les élèves font la plupart du temps l’acquisition de leurs nouvelles connaissances en réalisant leurs devoirs, donc par eux-mêmes. Ce fonctionnement pose deux problèmes majeurs : premièrement, les élèves n’évoluent pas tous dans un environnement familial propice à la stimulation intellectuelle et certains sont en conséquence vite démunis pour obtenir de l’aide en cas de problème ; deuxièmement, lorsque l’élève rend en classe un devoir incorrect, l’enseignant possède peu d’éléments lui permettant de déterminer précisément ce qui n’a pas fonctionné. En classe inversée, les élèves, au contraire, ne sont plus seuls face à leurs questionnements. Dès lors qu’ils viennent en classe, et qu’ils ont visionné chez eux les ressources qui leur ont été mises à disposition, Ils peuvent obtenir l’aide et l’accompagnement du corps professoral, lequel peut adapter en conséquence le matériel pédagogique en fonction des problèmes courants rencontrés.
  3. La pédagogie inversée améliore les résultats. Selon le Flipped Learning Network, près de 70 % des enseignants ayant eu recours à la classe inversée ont noté une amélioration des résultats. Notons aussi que 80 % des enseignants sondés ont également signalé une amélioration dans l’attitude des élèves, notamment en termes de participation et d’implication.

 

Pourquoi devriez-vous recourir à la classe inversée?

Dans leur livre Flip Your Classroom, Jonathan Bergmann et Aaron Sams ont donné de multiples raisons pour lesquelles vous devriez adopter cette pédagogie :

  • pour améliorer l’interaction élève-enseignant, mais également élève-élève ;
  • pour aider les élèves en difficulté ;
  • pour aider les élèves à se dépasser ;
  • pour aider les enseignants à mieux connaître leurs élèves, et leurs difficultés sous-jacentes ;
  • pour donner les mêmes chances à tout le monde ;
  • pour changer la gestion de classe et apporter une réelle différenciation, etc.

Sachez toutefois qu’il n’existe pas à ce jour un modèle unique de classe inversée. La flexibilité du concept permet justement à chaque enseignant de se l’approprier pleinement, pour l’adapter en fonction de ses besoins et de ceux de ses élèves. Il est par conséquent tout à fait possible de se servir de la pédagogie inversée pour quelques notions du programme, ou pour certaines classes seulement.

Filter

Livre blanc Digitalisation de la formation

Digitaliser sa formation ne se résume pas uniquement à de la formation à distance ou…

Webinar : L’outil auteur Storiz – Démonstration

Comment faire pour concilier plus de digitalisation de la formation avec autant de pédagogie individualisée…

Webinar : Digitaliser vos parcours de formation simplement avec l’outil auteur Storiz

Comment faire pour concilier plus de digitalisation de la formation avec autant de pédagogie individualisée…

Digitalisation de la formation

La digitalisation, à défaut d’être une nouveauté, devient de plus en plus une mode, si…

Livre blanc 10 convictions pour une formation nouvelle génération

Nos 10 grandes convictions pour réinventer laformation professionnelle pour la France et les Français

Livre blanc idées et opportunités digitales pour la formation

Nos idées et opportunités inspirées par notre voyage au cœur de la technologie, au salon…

Livre blanc Les 8 clés de l’user experience

Découvrez comment optimiser l'expérience utilisateur de vos formations en 8 clés

Livre blanc Les révolutions technologiques au service de la formation

Comment utiliser les nouvelles technologies au mieux, au service de l’expérience apprenant. Retour sur ce…

Manager à distance

Quelques pistes pour bien commencer votre réflexion sur la formation au management à distance

La transformation digitale passe par une transformation managériale

Découvrez pourquoi la transformation digitale est aussi technologique que managériale

Leave a Reply