skip to Main Content
Groupe Bizness : Formation Nouvelle Génération…

Groupe Bizness : Formation Nouvelle Génération…

Bizness : le virage digital au service des entreprises…

Fondé à Toulouse, le Groupe Bizness fête cette année son dixième anniversaire et s’affiche comme un leader sur le marché de la formation professionnelle et du recrutement nouvelle génération. Entretien avec Bruno Sola, PDG du Groupe Bizness et Nicolas Rivière, Directeur Général.
Début janvier, le Groupe Bizness était présent au CES de Las Vegas, le grand salon international de l’électronique, où vos innovations ont été très remarquées.

Le travail accompli depuis dix ans ?

C’est en tout cas le fruit de la volonté du groupe de développer des outils de formation professionnelle qui intègrent les potentialités et les modifications apportées par la transformation digitale. Les nouvelles technologies ont modifié les modes de consommation, les comportements, donc aussi les modes d’apprentissage et de formation. Il y a dix ans, lorsque le Groupe Bizness a vu le jour, nous avions le sentiment qu’il fallait « dépoussiérer » la formation professionnelle en embrassant cette révolution numérique.

Cette transformation digitale semble avoir bouleversé les usages au sein des entreprises mais aussi entre les entreprises et leurs clients…

Les courriers électroniques, les services en ligne, les SMS, les smartphones ont permis de dématérialiser beaucoup d’opérations et de donner plus de pouvoir aux clients. Dans des secteurs comme ceux des banques ou des assurances, qui sont parmi nos plus importants clients, cela a abouti à une diminution considérable de la fréquentation des agences. De fait, le niveau de maturité numérique des salariés d’une entreprise est aujourd’hui un élément fondamental et leurs comportements commerciaux doivent évoluer. Un manque de maîtrise de ces outils peut entraîner la perte de clients et parfois même des risques psychosociaux, car beaucoup d’employés n’osent pas avouer leurs lacunes sur le sujet. Mais ces carences représentent aussi une perte de productivité pour les entreprises.

Comment adapter la formation professionnelle à cette modernité ?

Trois critères nous semblaient essentiels dans la mise au point de nouveaux outils de formation : accessibilité, ludisme et performance. Nous avons développé une offre multi-canal avec des vidéos interactives, des podcasts pédagogiques, des cours en ligne, des exercices sous forme de jeux, directement accessibles en ligne et faciles à comprendre. Aujourd’hui, l’apprentissage est beaucoup plus efficace si les gens prennent du plaisir. Nous avons par exemple co-créé avec notre partenaire Lifelike Interaction un simulateur d’entretiens en ligne, SkillGym®, qui utilise les techniques du cinéma interactif, de l’intelligence artificielle ainsi que des algorithmes. Cela permet de s’entraîner et d’obtenir un retour objectif sur ses points forts et points d’efforts. Ce simulateur d’entretiens utilisé aussi en recrutement est le service préféré des utilisateurs d’Emploi Store, la plate-forme digitale mise en place par Pôle Emploi pour se former et être recruté. D’autres offres numériques, orientées sur la formation professionnelle et le recrutement, sont produites en interne par Jump, la start-up du Groupe qui est en quelque sorte l’usine digitale de Bizness.

Quels sont les projets et les ambitions du Groupe Bizness ?

Depuis deux ans, nous avons connu une augmentation de notre de chiffre d’affaires annuel (12 millions d’euros en 2018) et de la fréquentation de nos outils et formations (800 000 utilisateurs en ligne et 150 000 apprenants en France et à l’étranger). D’ici la fin de l’année, nous réaliserons peut-être une levée de fonds pour notre start-up JUMP afin d’accélérer notre production d’outils. D’ici cinq à sept ans, nous avons pour ambition d’être un leader, en France, sur le marché de la formation professionnelle nouvelle génération. Pour cela, nous devrons consolider nos fondations, nous élargir à de nouveaux secteurs (Auto, Luxe, etc.), et continuer à approfondir nos efforts en Recherche & Développement et Analyses de données. Avec Capgemini Consulting, nous avons conclu une collaboration avec le ministère de la Défense français pour lui fournir des outils de recrutement et formation innovant dans le cadre du vaste programme « Au Contact », qui vise à répondre aux évolutions du monde et des menaces et définir une nouvelle architecture d’armée.

Enfin, Bizness et sa filiale « Performer » développe aussi des outils de formation à destination du monde de la santé, notamment grâce au « patient virtuel » qui apportera beaucoup de réponses dans les années à venir sur des enjeux de santé publique.

Propos recueillis par Nicolas Coulaud pour L’Opinion

Switch Language
Back To Top