skip to Main Content
Aude-Marie Rey, Femme Digitale Et Engagée Dans L’équité De La Femme Et De L’homme Dans Le Monde Du Travail

Aude-Marie Rey, femme digitale et engagée dans l’équité de la femme et de l’homme dans le monde du travail

À l’occasion de la Journée de la Femme Digitale du 17 Avril 2019, nous avons souhaité mettre à l’honneur Aude-Marie Rey, Directrice Générale Adjointe de Bizness, aventurière du digital, passionnée du numérique, l’esprit ancré dans le changement, elle porte les ambitions de Bizness pour une Formation Nouvelle Génération. Sa conviction : le digital au service de l’humain, la formation au service des compétences et de l’emploi ! Interview d’une femme digitale … et engagée !

Qu’est-ce qui caractérise selon toi, aujourd’hui, la femme digitale dans toute sa splendeur ?

Une femme bien dans son époque, connectée ! Le digital est au cœur des préoccupations stratégiques comme opérationnelles, c’est un secteur qui emploie et se développe et la femme digitale a su y trouver sa place, oser, créer et innover. Elle a su y exprimer tout son talent et ses compétences et bien sûr, y apporter la touche féminine, tellement essentielle pour un monde du travail équilibré !

Peux-tu me citer une femme digitale influente, et pourquoi ?

Difficile de n’en citer qu’une… J’ai toujours eu de l’admiration pour les femmes qui osaient lancer leur carrière dans des milieu plutôt masculin, celles qui font avancer les mentalités et qui sont prêtes à faire face au sexisme, au machisme pour y arriver ! Alors de la brillante Margaret HAMILTON, jusqu’à toutes celles qui s’engagent aujourd’hui encore dans la carrière de développeur (ou développeuse 😊), métier digital toujours très masculin, je leur suis reconnaissante pour leur énergie et leur implication à faire évoluer cet environnement et à contribuer au monde d’aujourd’hui et celui de demain !

Quel déclencheur t’as incitée à prendre le virage du digital ?

Un pur hasard, une belle opportunité professionnelle de m’y intéresser. Le digital m’a permis de faire parler mes compétences : la logique et en même temps la créativité, et c’est ce qui m’a plu ! J’aime l’idée, qu’aujourd’hui, on puisse tout développer, tout faire…si l’idée est bonne, elle peut aboutir ! Et c’est tout l’attrait de ce secteur : le savoir-faire est optimal. Il ne contraint pas la créativité et l’innovation, et on sait qu’il est encore amené à développer notre monde. Je garde d’ailleurs la conviction que la révolution numérique est encore en marche et changera le monde du travail comme notre quotidien très rapidement !
Quoi de plus émerveillant et stimulant… !

Décris-moi, selon toi, la femme digitale de 2030 …

J’aimerai qu’en 2030, on n’ait plus à distinguer la femme de l’homme digital, et d’ailleurs plus largement, la femme de l’homme qui travaille.
Alors en 2030, la femme digitale, à l’égal de l’homme, accède aux mêmes spécialités, perçoit le même salaire, se voit proposer les mêmes opportunités de carrière…et ne fait donc pas l’objet d’une journée dédiée ou d’une appellation distincte !
Si nos ainées se sont battues pour l’égalité, j’ose espérer que ce combat lancé il y a plus de 60 ans trouve sa fin avant 2030, pour un monde du travail équitable, juste et un secteur du digital qui se doit d’en être le reflet de par sa croissance, son rayonnement et son développement.

Qu’est-ce qui différencie une femme digitale d’un homme digital ?

Je suis toujours étonnée de constater, même dans un secteur récent et moderne comme le digital, les différences déjà préétablies entre les hommes et les femmes : les uns plutôt sur les métiers de développeur ou d’infrastructure, les autres plutôt sur les métiers du design. Ainsi, les femmes expriment naturellement leur talent de créativité, leur sensibilité artistique dans cet environnement digital et osent plus facilement innover, créer.
Et pour autant, n’est-il pas dangereux, dans un secteur qui est prépondérant dans le monde du travail, de recréer les clivages qui nous ont amené au manque d’égalité aujourd’hui ? Je suis convaincue que les écoles comme les femmes déjà présentes dans ce secteur doivent dès maintenant être force de conviction, de promotion et de communication pour attirer les femmes dans tous les métiers du digital et préparer notre avenir sans différence !

Une expression / une idée / un mouvement sur le digital qui t’a marquée ?

Steve Jobs disait que l’ADN d’Apple était de partir de la technologie la plus avancée et de la rendre la plus simple possible pour les utilisateurs… J’aime beaucoup cette idée ! Le digital ne doit avoir qu’une vocation : celle d’accompagner les besoins de notre monde et de ses êtres humains. Ne faisons pas la course à la technologie, réfléchissons toujours par le prisme de l’utilité, de la valeur ajoutée pour celui destiné à s’en servir !

Switch Language
Back To Top